diagnostique immobilier

Quelle est la durée de validité du DPE ?

Les préoccupations environnementales sont désormais bien ancrées dans notre société avec la volonté pour tous e pou chacun de préserver la planète de nos enfants et de petits-enfants. L’objectif est notamment de réduire l’empreinte carbone pour limiter les émissions de CO2, d’ici à 2050. Le législateur a donc rendu obligatoire le diagnostic DPE (pour Performance Energétique) dont l’ambition est d’évaluer de façon indiscutable et transparente le bilan thermique d’un logement. Il est rendu obligatoire à la vente d’un bien, tout comme lors d’une location, pour un appartement comme pour une maison.

 Les diagnostics obligatoires : pour quoi faire ?

Le législateur a mis en place progressivement un certain nombre de diagnostics obligatoires visant à donner aux acquéreurs une visibilité réelle des atouts et des risques potentiels attachés au bien immobilier auquel ils s’intéressent. Ces diagnostics officiels sont impartiaux car réalisés par des organismes agréés, seuls habilités à les réaliser. Une liste officielle est d’ailleurs disponible sur internet pour les identifier ou vérifier l’agrément du cabinet qui a pratiqué un diagnostic. Abordant différentes thématiques de sécurité et de performance, ces bilans sont de plus en plus essentiels à un acte d’achat, puisqu’ils apportent des précisions importantes qui touchent le bien. L’achat immobilier étant souvent un investissement de long terme, la prise de connaissance de ces éléments qui impacteront sur la durée est une véritable valeur ajoutée pour l’acquéreur. Ils sont financés par le vendeur qui a la responsabilité de les apporter tous en amont de la vente à la connaissance de l’acquéreur ou du locataire.

Le diagnostic DPE : un tableau de bord pour l’acquéreur ou le locataire

Obligatoire pour une vente comme pour une mise en location, le diagnostic DPE traitant de l’efficacité énergétique du bien, est effectué par un expert indépendant, qui possède un agrément officiel pour exécuter ce genre d’évaluation. Le prix des diagnostics est toujours à la charge du propriétaire au moment où les diagnostics sont effectués. Il ne peut être facturé à l’acquéreur ou au locataire, en aucune façon. Le bien immobilier est classé selon une catégorie de consommation énergétique. L’expert pourra également émettre des préconisations susceptibles d’améliorer la performance énergétique du logement concerné. Certains travaux comme le remplacement des fenêtres, une isolation de combles, un changement de vitrages peuvent considérablement impacter le résultat. Il ne s’agit là que de recommandations, sans aucune valeur obligatoire pour le propriétaire qui est libre de les entreprendre ou pas.

Le diagnostic DPE : détails et durée de validité

le DPE est donc un bilan thermique simplifié qui consiste à mesurer et estimer la consommation du logement. Il va permettre de déterminer aussi la quantité d’émission de gaz à effet de serre. Il a donc une vertu d’information de l’acquéreur ou du locataire, pour qu’il puisse se représenter le cout de sa facture énergétique, et éventuellement penser à des aménagements qui permettraient de rendre le logement plus efficient en matière de consommation d’énergie. La durée de validité de ce bilan est de 10 ans, période après laquelle l’évaluation est considérée comme caduque. Toutefois, si le propriétaire entreprend des travaux d’isolation par exemple, il est évident que le DPE va donner un meilleur résultat, et il est tout à fait intéressant de refaire une nouvelle évaluation, avec un expert indépendant. Le cout de ce diagnostic est de l’ordre de 50 à 60 €, selon les professionnels choisis, et le fait de pratiquer un diagnostic isolément ou l’ensemble des diagnostics requis pour une vente ou une mise ne location. Selon la surface du bien, l’expert aura besoin de 1 heure à 3 heures pour effectuer le diagnostic. Pour un appartement, cela ne dépassera pas une heure trente.