prêt immobilier sans dpe

Peut-on obtenir un prêt immobilier sans DPE ?

Le DPE fait partie des diagnostics qu’un vendeur doit présenter à un acquéreur potentiel, afin que ce dernier ait toutes les informations sur le bien qu’il envisage d’acheter. En fonction du prêt que l’on s’apprête à demander à une banque, ce document est-il obligatoire ?

Dans quels cas le DPE est-il obligatoire pour avoir un crédit immobilier ?

Le fait de travailler dans certaines entreprises ou encore de prévoir d’acheter dans l’ancien et de faire des travaux permet de prétendre à certains types de prêts qui sont réglementés.

Cela est le cas par exemple pour le Prêt à Taux Zéro, le Prêt Accession Sociale (dans une moindre mesure) ou encore le prêt Action Logement que beaucoup connaissent sous son ancienne appellation de 1% Logement.

Ces crédits immobiliers réglementés sont intéressants pour les souscripteurs ; mais ils s’assortissent d’éco-conditions. L’obtention du prêt est corrélée au niveau énergétique du bien. Si ce dernier est peu énergivore (soit une étiquette allant de A jusqu’à E, maximum), le prêt sera accordé si les autres conditions sont réunies.

Par contre, si le logement est considéré comme une passoire thermique ; parce que le DPE le catégorise entre F et G, le futur propriétaire doit s’engager, auprès de la banque, avec des documents à l’appui ; comme des devis d’artisans ; à mener des travaux pour remédier à cette situation.

Il est donc impératif de fournir à la banque un document qui atteste de ce classement et que l’ancien propriétaire doit faire réaliser. Il sera valable pendant 10 ans.

Comment obtenir le meilleur prêt pour son appartement ou sa maison ?

Un bien ancien peut nécessiter des travaux important. Tant mieux, pourrait-on dire, car il est possible d’inclure le montant de ces travaux dans le crédit immobilier pour profiter d’un taux intéressant.

Reste pourtant à convaincre la banque que l’on va être en mesure de rembourser le prêt dans sa totalité, travaux et assurance emprunteur inclus. Comment faire ? Pour avoir la certitude de faisabilité, le mieux est encore de se rapprocher d’un courtier en crédit immobilier.

Cet intermédiaire peut présenter le dossier une fois qu’il l’a validé, auprès des différentes banques qui sont susceptibles de l’accepter. Pour cela, il prépare un dossier de financement complet qui va convaincre ses interlocuteurs. Il sait aussi quels sont les établissements bancaires les plus à même d’être à l’écoute de ce type de projet.

Pour ses clients, c’est un vrai gain de temps, ce qui n’est jamais à négliger. Sachant que le prêt risque d’être important, avec des travaux et toujours une part d’imprévu, il faut aussi obtenir la meilleure proposition.

Comparer les taux mais aussi la garantie du prêt est très important dans ce sens. A la clé, ce sont des milliers d’euros d’économies qui sont à réaliser quand on sait trouver la meilleure offre. Même si des comparateurs existent en ligne, ils ne sont pas à même de comparer les assurances emprunteurs si le souscripteur préfère décliner l’offre automatique de la banque. Le courtier, oui, car il connait tous les acteurs en lice.